Les médiateurs en santé à la poursuite d’un statut

samedi 11 septembre 2010

Qualifiée de « bonne pratique » au niveau international, la médiation en santé publique peine à dépasser le stade expérimental en France. Si leur rôle est incontesté sur le terrain, les médiateurs souffrent d’un statut souvent précaire et d’un manque de formation reconnue et dédiée. Un collectif national souhaite organiser des états généraux avec le ministère de la Santé.

Article par Vincent Michelon, publié dans le journal Transversal Juillet/Aout 2010


Documents joints

PDF - 77 ko
PDF - 77 ko