Renforcer l’accès à la prévention et aux soins des plus précaires en Rhône-Alpes : l’ARS développe « la médiation en santé » et soutient 17 projets, à hauteur de 680 000€.

dimanche 13 décembre 2015
par  Hélène Delaquaize

Pour compléter ces dispositifs et afin de renforcer l’accès à la prévention et aux soins des plus précaires, l’ARS a décidé de développer une action de « médiation en santé ».

QU’EST CE QUE LA MEDIATION EN SANTE ?

La médiation est définie comme une interface facilitant l’accès aux droits, à la prévention et aux soins, devant permettre un retour vers « le droit commun » des personnes concernées.

Outre la mission d’accompagnement individuel des personnes ciblées, le médiateur en santé doit également développer des actions collectives d’éducation pour la santé, en s’appuyant sur un travail partenarial notamment avec les collectivités, via les coordonnateurs des Ateliers Santé ville, les responsables santé des villes, les conseils citoyens, l’Assurance maladie et aussi les acteurs du social (CAF, habitat social).

Les médiateurs santé n’ont pas vocation à se substituer aux autres acteurs chargés habituellement d’accompagner les publics pour l’accès aux droits et aux soins (travailleurs sociaux notamment). Leur intervention se veut complémentaire et constitue une interface spécifique entre les personnes les plus en difficulté et l’ensemble de l’environnement institutionnel, social, médico-social, etc.


Documents joints

PDF - 275.8 ko
PDF - 275.8 ko